une autre vie

la landes est déserte, les jaunes et les rouges dominent au bord des étangs,

et comme chaque fois les plus petits coins du paysage me font penser à toi.

là sous le  vieux chêne, je m’arrête un instant, tu existe encore toi que j’aimais tant,

gravées sur son écorce tes lettres entrelacées, persistent, élégamment,

tu es si loin de moi, et je dois vivre encore, même si c’est autrement.

les pierres sur ce décors me parlent de nous deux,

comme je suis solitaire et comment vivre encore je ne vois plus tes yeux,

qui s’étiraient en souriant durant nos jours heureux,

la blancheur de tes dents nacrées, ton sourire, mon Dieu!

je dois continuer, j’attend quand même même si je cherche une autre vie,

sans la saveur d’amour qui nous réunissait, ce n’est pas une vie c’est juste une survit.

 

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures