l’homme au bouquets de violettes

ekcupidon2001.jpg

maxence , a des yeux de braises

mon rêve est d’enfin en vrai les voir

prince ami,  parmi ombres et hazards

bleu de mon âme, suis je à son aise

a son goût, pour pouvoir être une amie.

un fantôme hante mes vides et longues nuits

 cocard ou pas bandit, viens donc par ici!

 

rl 8AOUT 2007
na! pour toi si tu me lis(sourire et petite moquerie tendre, pour que tu garde souvenir de ta dernière régateClin doeil)

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

extrait de rose

Image de prévisualisation YouTube10939753q1.jpg

l’esssence même de cette fleur!

déjà mûre et montrant son coeur,

ne le cache plus sous ses pétales,

n’a plus peur de sa fin fatale,

a donner toutes ses pétales,

pour embaumer l’instant présent.

et dans le souvenir d’un amant,

sa magie sur d’autres femmes,

ressurgira en son parfum,

fantôme, qui hantera son âme,

quand il respirera demain,

la même odeur dans d’autres mains.

  rl 7AOUT2007

Publié dans introduction | 1 Commentaire »

pour les brels…..

060703101935751.gifemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticoneemoticone

à tous le frustrés, les égoistes les târés,

les abimés, les écorchés, les marqués

les blessés, les aigris, les gnaqués,

les déçus de la vie estoqués, caramélisés,

j’établis ce message déjanté et alambiqué:

ne, faiblissez pas, avancez, dépassez, rigolez, surmontez,

moquez vous de vous même, continuez, acharnés, affrontez,

mais surtout

ne  réfreinez pas, acceptez, outrepassez, osez croire, osez dire :

la tendresse, les câlins, la douceur, l’amitié, qui vous est proposés

si vous ne donnez pas vous ne recevrez en retour qu’un succedanné.

YES!emoticone

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

l’instant présent

fee1691.jpg ya du bonheur dedans ma tête,

accent aigu dedans mon être,

heureuse un soir c’est tout peut être

mais là il existe vraiment

même si pas prète à des serments

je vis je sens là que j’existe

demain je serais toute seule

un p »‘tit fantôme survivra

on s’en débarasse pas comme çà

pour adoucir enfin mes peines

ce t’tit bonheur s’ras dans mes veines

et je me souviendrais de luifee1691.jpg

ainsi

je n’ai plus droit qu’à ces moments

tout le reste à foutu le camp

c’est ceci qui est déprimant

je voudrais encore des serments

mais ma jeunesse à foutue’l'camp

je n’ai plus droit aux sentiments

je me contente de ces moments

en pensant que juste le présent

il est réel mais je me ment

il n’y a de vrai qu’un amour amant

ami aussi comme un aimant

que l’on garde précieux présent

duosité je t’aime tant

liberté j’en donne tout autant

voudrais qu’on me voit en amour ardent

reverais je un jour cependant

ce que je je désire autant

suis encore en train de rêver

l’est temps de me réveiller

c’est fait

 

 

 

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

se contenter de :

amor120411.gifm’empoisonne tant de silence,

marteau pilon d’indifférence.

les parois lisses de mon éxistence

me font glisser vers la sentence

d’emmurement, et de carences,

recevoir, offrir par moment

dialogues, et sourires charmants.

saurais je un jour accepter encore

le pourrais je ces mots que j’écris

c’est pas faute d’y croire encore,

c’est l’autre pour qui c’est proscris. 

n’hôterais pas des femmes  sa rancueur

du fin fond du coeur de « mon coeur« 

j’ai bien peur, de perdre raison

tant je pleure sur cette passion.

ai bien peur qu’il soit bien tard,

préfère glaner juste un regard

prèfère croire, juste en ce qu’il croit

mes moyens, ils sont dérisoir.

le suis donc dans ses choix,

pourvu qu’un peu il me revoit

 non, ne veux pas forcer les choses

mais, faites qu’il ose, faites qu’il ose.

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

la décoction de mots contre maux

vero031.gif

dans de l’eau de sanglots salés

noyez vos tonnes de  regrets

plongez y quelques feuillets

de vos misères sur ce billet

inhalez

dès que l’odeur s’en est allée

infusez, filtrez et jetez

 passé passé,  laissez moi passer

monsieur, je veux continuer

na!

rl le 2 aout 2007

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

pardon, adieu nell

p64ouah01.jpgpardon, adieu, nell mon ombre

j’ai peur!, nell, un homme m’attache
j’ai peur!, tu sais que je ne suis pas lâche
mais il est présent dans ma tête
et avec toi toujours honnête
je t’en parle, car jour àprès jour
cette évidence gagne son tour
il a
tout de lui qui m’aimante
il a
tout ce qui  m’enchante
il a
un coté femme qui me rassure
il a
force masculine qui donne la mesure
d’une symphonie à briser les murs
il a
ton savoir, ds la démesure
il a
ce pourquoi toi seule me rassure

j’ai peur! car depuis nos 10 ans
je restais maitre de mes sentiments
et là je fonds litéralement
comme toi il est exactement

et puis
son corps au mien qui s’accorde
qui met mes orgasmes en hordes

oui mais
toi tu parles et tu me dis
que tu m’aime et me chérie
oui mais
tu sais ce que j’en pense aussi
je sais que tu le sais ainsi

pourtant
il ne veut pas que d’amour je parle
précise que tout entre n’est que sexe
me dit qu’un contrat a été établit,
tu parle!
j’ai peur,nell,j’explose en pleuresdans mon kleenex

forte entre nous est  la confiance
et nos valeurs à nous deux sures
je perd mes repères,je me tanse
rien n’y fais et c’est démesure
le simple fait qu’il me touche
je n’y puis rien moi je me couche
pardon nell, je sais que tu comprend
douce amie,inventée quand j’étais enfant.

p64ouah01.jpg

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

les iris vertes, je les aime mieux violettes

Les iris vertes, ne sont qu’un songe

A garder parmi mes mensonges

Utiles ‘à mes regards envieux

Revant juste d’avoir un peu                                                                     

Eden, joies, plaisirs et jeux

Nécessaire à ma vie trop vide

Troublée de désirs avides

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

feu de rose

13857934p1.jpgdans l’éclat de ses couleurs, la rose a mis de belles flammes

qui en début avec son accord, on fais d’elle une tout autre femme

rose femme, femme rose, c’est bien çà que vivre t’impose

femme rose, rose femme, des couleurs pour que tu te pâme

de rosée, de thé, ou d’opale, ou  de vif jaune pétillent le feu

de rouge lorsqu’il s’enflamme, puis au gris il couve sous la cendre

rose femme, femme rose, c’est bien çà ce que vivre t’impose

femme rose, rose femme, des couleurs pour que tu te pâme

chaque jour reprend, l’incendie, qui te chauffe jusqu’à l’infini

chaque soir, tu voudrais être consumée, par ce feu qui te fais envie

rose femme, femme rose, c’est bien çà ce que vivre t’impose

femme rose, rose femme, des couleurs pour que tu te pâme

rl 2 aout 2007 5h40

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

ballade sur le Nil

felouque021.jpghttp://www.bigfoto.com/africa/egypt/

croisière sur le Nil

Assouan le 23 février 2005

doucement, le bateau glisse sur l’eau bleue pâle,
au loin deux enfants jouent près du fleuve
le ciel a pris la couleur de l’opale
seule la rive est verdie d’herbe neuve
face au vent, un âne trottine sur la route de terre
un homme y est juché et ses deux jambes l’enserrent
quatre petit sabots qui mordent la poussière
une badine fine qui traverse les airs
quelques palmes de cocotier, lassives et lentes ondulent sous le souffle du vent
comme un ralenti sur l’histoire de ce pays en arrêt sur image
peut être venaient-ils d’au delà des nuages,
ces hommes aux édifices de géants
ou sont passés les costumes colorés,
des femmes de ce pays ocré
qu’elle est noire la couleur dont se revêt les jeunes filles cachées sous un voile à présent
peint jadis sur les murs des temples des couleurs étaient palpitantes et bigarrées
et les fêtes pour les divinités chatoillaient de couleurs dansant sous le ciel étoilé

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »

1...1011121314

Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures