• Accueil
  • > dans le reflet des gouttes de mes larmes,

dans le reflet des gouttes de mes larmes,

y1p5w2h2zh04f5jgge6b69jfduqcoxlgpwkweo4hnpcy2em6n0ux1brcgedykiamvpnpt56szzzxoc1.jpg

 

  je me sens si vieille ce soir et si seule, ma douleur est  si aigue,

que mon coeur, en sa cage osseuse usagée s’y sens comme éxigu,

je dois libérer mon amour, je vais devoir lâcher mon chéri, mon opium,

addicte comme je suis, je redeviens plus rien, je ne veux plus d’autre homme.

déjà! , aujourd’hui, comme j’ai mal!, car je n’imaginais pas si tot en être bannie, 

ma douce, ma tendre, ma précieuse, » moitié perdue », mon reflet, mon adoré,

on dit dans la légende celtique, que l’homme fut un jour fait de ces deux moitiés,

et que pour le punir, Dieu le coupa en deux, et qu’ainsi chaque homme et chaque femme,

court au cours de sa vie après sa moitié perdue, parfois même en vain même s’ il la traque,

j’ai crue l’avoir trouvé et c’est peut être vérité, qu’importe je dois y renoncer,

je ne serais pas la seule à ainsi m’éxiler, de ces trop courts instants dont le bonheur est fait,

mais comme je me sens vide, de perdre  nos fantasmes, de devoir y renoncer,

c’est pour lui que je m’y décide, il ne me restera rien, que du malheur à y gagner,

la solitude, compagne bien connue, bercera mes regrets, son souffle sèchera mes larmes, je la connais,

elle est compatissante à mes chagrins, sa paix a si souvent calmée mes amours envolés.

je n’ai plus de confiance, plus d’espérances, plus d’attentes,  ni d’espoirs désormais,

 

 

revoilà ma vie de morte, comme je l’ai trop été, éteinte, même glacée, comme dans l’éternité.

il faut si fort que je l’aime, pour y arriver,

c’est mon dernier cadeau, de le laisser s’envoler.

rosy

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures