âme de silex

tranche d’heures qui s’égrainent qu’on entend sur la pendules làbas,

lame de fer du balancier, qui hachent mon ame glacée en  courant d’air,

rompue, vaincue, en charpie, en agonie, de ne plus avec ma moitié et aller de paire,

désabusée, amère, en colère, volée, sans que j’ai le moindre moyen de mener un combat,

avec celle qui me l’a volée, harachée, ma douce moitié fatiguée de notre vie et puis de moi.

je reste , à écouter, se glacer mon coeur, sachant bien à présent combien seule, il fait froid

 

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures