il pleut

je cherche le soleil, dans le gris de ma vie,

il se fait rare et aujourd’hui, je m’ennuie,

la vie est assassine, l’éloignement l’oublie,

sont entrés dans mon existence, de tristes nuages noirs ou gris

pleurent l’indifférente absence des quelques amis que j’ai chéris.

 

encore et toujours il me faut porter mes regards autour de moi

encore et toujours je m’interroge, pourquoi? pourquoi? pourquoi?

n’ai donc que si peu d’importance a leurs yeux?

et moi dans ma constance, l’indifférence me tue,

et moi l’indifférence m’empoisonne assidue.

 

je voudrais etre un ours et hiberner, pour ne plus penser

m’en fiche si c’est l’été, il a perdu son soleil,

loin, il ne rayonne plus, et ne me fait plus rever

j’ai besoin que l’on m’aime, j’ai besoin d’exister.

 

 

Publié dans introduction | Pas de Commentaires »


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures