et meme !!!!!

et s’il me plait a moi,  dans ce matin d’hiver, de parler de l’été;

j’y suis moi dans cet hiver froid, que ce soit au sens figuré ou au sens reel

toi tu es le rayon de soleil d’été, la chaleureuse compagnie, ma lumiere

moi je suis l’éphémère libellule  qui danse sous ton rayon de soleil,

quand la riviere de ma vie chante et s’illuminent de ta presence,

et s’il me plait a moi de rever encore

juste pour un instant fragile et doux,

que je l’entend ce chant de la vie, que je le ressens!

encore un instant! encore un instant! encore un instant!

petits bouts de ficelle noués bout a bout qui prolongent de petits bonheurs,

cette existence menue que j’ai gachée, qui se délite innéluctablement dejà…

alors !!! toi !!!encore un instant encore un instant !!!! et voilà.

Cet article a été publié le Vendredi 28 décembre 2012 à 16:19 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures