ah ! les dimanches

mon dieu que je hais les dimanches

je les sens vides comme un manchot flotterait dans ses manches

sombres comme avant l’orage un ciel peut etre couleur pervenche

semblable à une trop deprimante apres midi de deuil

ou on aurait le coeur lourd de peine et la larme à l’oeil

images5.jpg

Cet article a été publié le Dimanche 23 octobre 2011 à 0:13 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures