quand tu es là

s’il existe des moments sympatiques ce sont ceux là

perles fines a l’eau pure d’une journee sans falbalas

toutes simples et pourtant de tant d’éclat !

quand tu es là je suis bien et voilà

je sais que tu ne veux pas passer souvent

suis pas sure que c’est pas que tu ne le peux pas

je sais juste que tu essaye de n’en pas etre addicte

ou bien encore que moi petite bonne femme ne les vaut pas

bref , que m’importe car je persiste a aimer çà

nos rires nos blablas et mes calins pour toi qui n’en a pas

alors il n’est pas necessaire de culpabiliser pour çà

car  tu n’en reçois pas, et moi et moi non plus , je suis comme toi

parfois je rêve que je suis pres de toi, rassure toi ce n’est qu’un rêve je le sais

et je refais la vie a ma façon a moi, je sais moi, que tu sais donner de l’attention

je sais que tu le fais je le perçois souvent alors il n’est pas juste de n’en pas recevoir

ne te sens  pas coupable c’est la vie qui veut çà

et prend si je te donne sans une ombre de mauvaise conscience

en te donnant je reçois tout autant, et peut etre plus encore…..

Cet article a été publié le Jeudi 8 septembre 2011 à 20:13 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures