et tu t’en est allé mon ami mon philou

j’écris cette ballade, pour qu’il reste de toi,

ce souvenir ecrit comme sur une pierre,

sur la toile du net je fais cette prière,

qu’enfin ta vie du delà soit douce filament

philou je me souviendrais de toi a jamais

toi si gentil garçon, repose desormais

philou me manqueront dans mes moments trop durs

ta main sur mon épaule ton bisou sur ma joue

moi je n’oublirais pas, notre amitié si pure

je te dis a bientot philou, un gros bibi tt doux

ROSY 

Cet article a été publié le Vendredi 1 avril 2011 à 14:00 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures