et voilà!

une nvelle page se tourne sur ma petite vie,

le divorce est en route, je ne suis pas ravie,

il le faut bien pourtant apres autant d’annees;

nos vies s’éloignent l’une de l’autre encore un peu plus

mais moi je pourrais dire , combien je t’ai aimé

sans avoir à rougir, et je continuerais meme apres ce salut

ma vie s’est arretée lorsque tu m’as quitté, toi tu ne l’as pas su

bien sur que dans mon coeur existe bien précieux

un ami oui un seul qui vient parfois et c’est heureux

je ne  lui demande  de lui rien de plus que le voir

il ne le pourrait pas d’ailleurs chacun son histoire

nous nous sommes donné notre jeunesse, je ne parle pas que pour moi

toi aussi tu l’as fait, bien precieux de souvenirs a boire

quand ma gorge se noue, en me plongeant dans ma mémoire

cette histoire n’est pas finie je le sais bien car de toi et de moi

vivent à present deux etres tous deux chéris par nous

et çà c’est pas elle  qui les a engendré mais toi mais NOUS

 

 

 

Cet article a été publié le Vendredi 22 octobre 2010 à 17:44 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures