je sais

tu as dejà quitté ma vie et je m’installe dans le souvenir de toi

mes petites et maigres joies sont a present dans mes souvenirs

je sais

il faut que je m’y fasses il n’y aura plus que de rares visites sous mon toit

cet homme qui achève de se batir va etre droit

Cet article a été publié le Dimanche 3 octobre 2010 à 9:50 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures