veille d’adieu

 

 Image de prévisualisation YouTube

 

 

demain reprend la veille de l’adieu

ils sont bien loins les jours heureux!

rentre de l’hopital ma mère et sa souffrance

paisible je me montre, en cachant mon chagrin

ma peine et ma douleur de la futur absence

comme un enfant malade ds son indifférence

elle dort sans cesse ainsi sera jusqu’à la fin.

comme une poupée je peigne et l’habille

lui donne la becquée, la soigne et je babille

elle n’a plus tte sa tete et redevient enfant

alors moi je suis mère , mère de ma maman

 

Cet article a été publié le Lundi 8 juin 2009 à 16:30 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Un commentaire à “veille d’adieu”

  1. lunebleue dit :

    Très émouvant poème-témoignage
    Bon courage à vous deux

    Nouvelle, je venais présenter mon blog
    espérant des avis
    Cordialement
    Lunebleue

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures