mes nuits mes eveils

hier je me suis endormie dans l’image de toi

quelques heures ont passées peuplées de reves fous

et je me blotissais au creux de tes beaux bras

je ne me lasse pas de repenser  a nous.

la paix vient a ce prix apaiser mes attentes

puissante est ta presence c’est mon coeur que tu hante

mes caresses sont vides, et mes gestes te cherchent

tant mes mains te dessinnent et t’appellent9154felingifs451.gif

je ne parlerais pas des désirs qui me montent

tu les connais je crois et je n’en ai pas honte

au contraire tout bas je revis leur douceur

et tout revient et là,  je pense a ces bonheurs.

 

Cet article a été publié le Samedi 2 mai 2009 à 5:24 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures