cé quand mon tour?

me le rendra un jour le bonheur d’etre aimé;

moi j’aime sans compter, de toute mon ame qui a tant saignée,

je le veux cet amour qui n’est pas a moitié,

qui ne demande rien qu’à etre accepté,

tout est possible si dans ce jeux là, rien n’est jamais tronqué

si le discours est franc, meme en toute liberté

l’amour vrai est le seul lien qui n’emprisonne pas,

c’est le seul existant qui vaille ici bas

puisque de toute façon on est un dans ce cas

puissance deux si miracle il se conjugue a toi et moi

je suis riche de çà, quand je suis dans tes bras

et rien que pour celà

moi j’en resterais là

il se conjugue a deux et au creux de tes bras

meme si je n’y suis pas je suis aupres de toi

plus surement soudée à te voir dans la joie

ton sourire illumine mes jours ici bas

c’est un reflet de l’autre qu’on accepte en tout cas

te voir me suffit pas mais la vie est comme çà

 

sans peur de l’énoncer, sans peur de se noyer

 

Cet article a été publié le Mercredi 11 février 2009 à 0:45 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Un commentaire à “cé quand mon tour?”

  1. arabelle dit :

    Merci pour c’est élan vers l’autre que je partage à 100%…car rien n’est plus dur que le vide ou l’absence…
    Au plaisir de vous revoir sur :arabelle.unblog.fr

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures