douceur et paix

ses1.bmpmon corps est en éxil, je veux ta peau toucher, je veux m’y reposer,

je sais bien que pour toi aussi ces moments sont un havre de paix.

je sais que le pouvoir faire, hélas ne concorde avec le vouloir,

il est des jours précieux que nous ne vivrons pas, c’est ainsi,

mais il y aura aussi en secret,  pourvu que prenne le pouvoir,

le vouloir à tout prix,  l’amour à l’unisson, les sens, et puis la vie,

les parenthèses précieuses qui arrêtent la course de l’ennui,

qui déstressent les âmes torturées que nous somment chéri

par des temps de douceurs,  infinis

lorsqu’enfin tout deux,  on est réunis

Cet article a été publié le Mercredi 30 janvier 2008 à 18:31 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Un commentaire à “douceur et paix”

  1. nterr25 dit :

    Es-ce ton poême? En tout cas je le trouve très beau. Je reviendrai te lire avec plaisir. Bye.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures