existencialisme au travers de l’amour et de la vie

Image de prévisualisation YouTubefleurbleue060504thumbnail1.jpg

connaitre une fois l’amour vrai, celui qui ne vous mange pas

vous laisse rester celle que vous êtes,

quand on aime on ne cloitre pas, on prend en l’état

ne pas se sentir jugée, mais comprise et acceptée

mentor ou bien tour à tour coquin, complice, ou amant.

aller jusquà laisser vivre, oser les choses, pas de coupables,

la vie, l’envie, suivre ou pas sans dérives, garder le fil,

et protéger comme cristal, le bien précieux d’être l’égal

 

 

 

 

Cet article a été publié le Lundi 14 janvier 2008 à 6:11 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures