je veux,je brûle,

18005786p1.jpg

je veux parce qu’en toi se reflètent les mêmes fantasmes que dans mes songes,

ceux que l’on ose pas dire, oui, ceux qui en secret bouillonnent et vous rongent,

penser toujours à toi, m’ imaginer encore,

ce que je te ferais, et voyons tout d’abord:

je te caresserais sur chaque coin de ton corps,

puis je t’embrasserais, partout, toi que j’adore,

des frissons sur ta peau, je guetterais les ondes,

quans je dessinerais, ton nom sur ton épaule d’un doigt,

 je sentirais, ton chaud regard d’amour qui m’innonde,

se noyer doucement dans l’envie que tu auras de moi,

ma langue je passerais au pli doux de tes jambes,

doucement, de mes doigts, je chercherais ton sexe,

me faisant, caressante, coquine, et sans complexes,

à pleine bouche gourmande, ma langue l’explorera,

 à ton membre je gouterais, lui si plaisant pour moi,

et de mes seins, je lui ferais le plus tendre des nids ,

 comme , je voudrais que ce soit aujourd’hui,

pour t’avoir, mon trésor, tout prèt de moi, là,  ici,

 

 

 

 

Cet article a été publié le Jeudi 18 octobre 2007 à 0:39 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures