ma bretagne

 

 

 

y1p5w2h2zh04f4jl7t0jdood4bkmithrdpnt61jygwll2f5srbc4tcqowlq4fxdk5vouo8afjae1.jpg

MA BRETAGNE

Brille l’or des genêts sous le soleil d’été,

Une odeur de salé, embaume, venant de l’océan,

Le granit scintillant, sur la cote dentelée,

Et tous ces orthensias roses ou encore bleu franc,

Le son de la bombarde, les costumes brodés,

Portés si fièrement, les jours de la fest noz,

Ces rondes cadencées, pour tous ceux qui s’y osent,

Moi je ne connais pas les pas, mais j’aime voir,

Danser mes cher bretons, encore faut il savoir.

 

La maison de mamy, et ses grands lits breton,

 Encadrant l’âtre noire,aux bancs de pierre à grillons,

Le jardin tout fleuri, si calme, qui entoure la maison,

J’en ai tant nostalgie, que çà me donne le frisson.

l

 

 

 

Cet article a été publié le Vendredi 28 septembre 2007 à 0:26 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Un commentaire à “ma bretagne”

  1. au fil de tes vers revivent de délicieux souvenirs d’enfance qui sentent bon le beurre salé alors qu’au loin retentit encore sur les pavés l’écho des sabots des danseurs de gavotte … Bretagne, pays de tradition et d’amour. Certes !

    Lucas

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures