ton absence

fp2wlnjn1.jpgfp2wlnjn1.jpgfp2wlnjn1.jpg

Recommence la longue attente

Ou le temps s’étire en heures

M‘est confisqué là le bonheur

Un doux câlin qui tant me tente

A m’hôter mes nuits de sommeil

L‘est fait de désirs de merveilles

De ton corps contre mon corps

rl 9 aout 2007

Cet article a été publié le Jeudi 9 août 2007 à 23:33 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures