le vide

3qeitwho1.gifc’est d’abord le silence, la voix qui ne vous appellera pas,

le temps qui s’étire en seconde lentement , et le tracas

de la mémoire qui nous récite, les joies des étapes passées,

puis d’un seul coup qui nous projette ce qui jamais ne reviendra

Cet article a été publié le Lundi 30 juillet 2007 à 19:38 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures