colère

09989131.jpgcolère projetée sur la toile

9 avril 2005
la colère explose enragée
telle la couleur orangée

colère, chaude colère exhulte toi
sort de chez moi, sort de mon coeur
je t’abore quand ceux que j’adore
te ranime alors que j’en meurt.

alors tout ce que la peine me voile,
 je le projette vite sur la toile
car si je suis dans ce néant
je ne suis plus dans le présent

vite expulsée, sitôt plaquée
voici le couroux feu ardent
la colère explose enragée
telle la couleur orangée

de jaune, d’orange et de sang
voici selon mes sentiments
c’est ton cimetière à présent
que je vois au soleil couchant
toi la colère, toi l’enragée
te voilà enfin entoilée
dans les couleurs du feu ou du sang
te voilà rentrer dans les rangs
 

Cet article a été publié le Mercredi 25 juillet 2007 à 18:00 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures