l’amitié

c’est un mot qui se coule doucement sur les coeurs

un confort, un parfum de tout petit bonheur

il excuse parfois les oublies, les bévues,

on passe sur celà, même sur un point de vue

divergeant et froissant on en rit, s’en amuse

pourvu que dans l’ensemble, rien ne parte, rien ne s’use

r l   le 24 07 07 

Cet article a été publié le Mardi 24 juillet 2007 à 21:30 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures