j’y pense encore,

ce regard bleu si doux si fort, j’y pense encore

un être doux dans son armure, j’y pense encore

un félin adroit et câlin, j’y pense encore

sortie de moi et de mes peurs, j’y pense encore

 

si intense furent ces moments,

moi qui revenais du néans

resterons à jamais en aimant

dans mon coeur plaqués et ardents

 

 

 

 

Cet article a été publié le Mardi 24 juillet 2007 à 12:53 et est catégorisé sous introduction. Vous pouvez suivre les réponses à cet article par le Flux des commentaires. Vous pouvez laisser un commentaire. Les trackbacks sont fermés.

Laisser un commentaire


Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
ETATS D'AMES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Navajo y el enigma de EOI
| lectures